Angelo Struffolini, doctrinaire et cathéchiste évêque du Midi au debut du 20° siècle

Un évêque dans l’Italie unie depuis à peine plus de quarante ans; Dans le Midi qui inaugure le 20° siècle traversé par de fortes tensions dues aux disparités sociales. “Angelo Struffolini ( 1853-1917). Doctrinaire, catéchiste et evêque du 20° siècle” tel est le titre du livre de Angelo Giuseppe Dibisceglia, professeur d’Histoire de l’Eglise à l’Université Pontificale Salésienne de Rome et à la Faculté de Théologie Pugliese (Bari), publié par les Editions doctrinaires, sorti en librerie et dans principaux points de vente.

«Struffolini – écrit Dibisceglia en analisant les divers aspects de lafigure du prêtre , pasteur des deux diocèses de Ascoli Satriano et Cerignola réunis de 1901 à 1914 – fut un évêque capable de réunir “in unum” le vieil engagement ecclesial de “faire” église et la responsabilité nouvelle “d’être” Eglise, telle que suggérée par le Magistère du Pape Léon XIII. A ce propos, à partir d’une affirmation du Vénérable don Antonio Palladino, qui qualifie son evêque de veritable disciple du Vénérable César de Bus, du Vénérable Don Bosco, de veritable interpêtre de la pensée eucharistique du Pape du Tres Saint Sacrement, le livre développe une biographie thématique, il approfondit les multiples faccettes de l’activité de Struffolini qui ressortent de son enseignement aupres de la Conférence Episcopale Beneventana, des pages de nombreux lettres pastorales, de l’attention à la romanitas qui caracterise les actes de la visite pastorale et la rédaction de la relatio ad limina, sans oublier l’efficacité de ses activités au sein de la Congrégation des Pères de la Doctrine Chrétienne».

Une analyse historique qui tend à mettre en evidence que «Struffolini n’a pas été un évequê étranger au probleme de la contemporainéité – écrit le Père Sergio La Pegna, Superieur General de la Congregation des Pères de la Doctrine Chretiennne, fondée à la fin du XVI siécle par le Bienheureux César de Bus desormées proche de la Canonisation et dont Struffolini fut le premier secretaire et ensuite Superieur General- Lui en fait, ne s’est pas cantonné dans son role d’évêque dissertant tranquillement sur la théologie, mais s’est attaché à la difficile misssion de denoncer les maux de la societé, d’indiquer le parcours à suivre et les strategies à adopter pour affronter et probablement surmonter les multiples obstacles dressés depuis entre l’Eglise et la societé».

Aspects approfondis dans la preface du livre de Mgr Luigi Renna, successeur de Struffolini à la chaire du seul et unique diocése de Cerignola et Ascoli Satriano: l’étude sur Struffolini, “remarquable en ce qui concerne la contestualisation de la formation, de l’activitée du ministère propre à un père Doctrinaire, et du gouvernement apostolique dans le diocése de Ascoli Satriano et Cerignola integre le processus des changements d’époques du 19° au 20° siécle. L’analyse attentive des sources, conclut l’évêque Renna, permet d’obtenir un cadre complet de l’atmosphére culturelle de l’attention au res novae du pontificat de Léon XIII et de la reforme preparé par la pape Sarto, de l’activité de la Sacrée Congregation du Concile ou l’habilité du ‘docte et saint’ Angelo Struffolini grandit».