Les Doctrinaires au Brésil

1947, arrivée à Ribeirão Preto

En 1947 les Doctrinaires sont invités au Brésil par l’Evêque de Ribeirão Preto, Mgr. Manuel de Silveira d’Elboux.
Le 20 juin 1947, les premiers pères à partir en mission depuis le port de Gênes sont Giovanni Delpero, âgé de presque 60 ans et déjà Vicaire General de la Congrégation, et Francesco Balzola âgé d’un peu plus de 20 ans. Le Père Balzola écrit dans son journal : « C’est une des plus merveilleuses journée de ma vie.(…) une prière émouvante jailli de mon cœur : Merci Seigneur pour tous dons reçus, merci de m’avoir choisi et élu, merci pour la grâce que tu m’as accordé en cette merveilleuse journée(…). Heureux de consacrer les débuts de mon sacerdoce à tant d’âmes, heureux de trouver beaucoup de frères à aimer et à aider, et en fin de compte, heureux d’avoir l’assurance d’un travail stable et du pain quotidien ».
Ils débarquent à Santos le 3 juillet 1947 et se rendent à Ribeirão Preto ou ils s’installent et trouvent un peuple sympathique et accueillant. Un mois plus tard, l’Eveque confi aux deux pères la Paroisse de São Joaquim da Barra : le père Delpero, curé, et père Balzola, son vicaire. La cérémonie solennelle d’installation a lieu le 2 septembre, fête due Bienheureux Martyrs Doctrinaires.
En 1948, deux autres pères quittent l’Italie pour le Brésil, ce sont Silvio Gasparotto et Ernesto Ferrero. Avec quatre pères le champ d’action pastorale s’étend, et deux autres paroisses sont confiées à la Congrégation : Ipua et Miguelopolis, et presque immédiatement est également annexée la Paroisse de Guaira, distante d’environ soixante-dix kilomètre.
Au début de 1949, le curé de Catanduva, Mgr. Albino da Silva Cunha, arrive à Rome pour rendre visite au Père Général des Doctrinaires. A son retour les, les pères ouvrent une nouvelle mission à Catanduva, dans le diocèse de São José do Rio Preto, où débarquent quatre autres pères italiens : Orlando Visconti, Giuseppe Valsania, Cesare Cauda et Francesco Raspino.

L’école de Catanduva

Le Père Cauda, frappé par le grand nombre d’enfants et de jeunes qu’il rencontre, a l’ide de créer une école. Il commence per un modeste pensionnat qui porte le nom de l’Evêque du Diocèse: « Pensionnat Dom Lafayette ». Bientôt il deviendra « Jésus Adolescent » et transformé en Lycée qui accueille plus d’un millier d’étudiants dans un grand bâtiment. Les autres Pères se mettent à la disposition de la paroisse déjà existante et celle à construire.
En 1951, le Père General Carlo Rista effectue sa première visite officielle au Brésil et l’année suivante le Chapitre General de la Congrégation accueille, pour la première fois, un représentant du Brésil. Les Pères réunis en assemblée choisissent le Père Balzola, et le chargeant de proposer au Chapitre Général l’élection d’un Supérieur Provincial pour le Brésil. La proposition est acceptée et, en 1953, le Définitoire nomme le Père Silvio Gasparotto « Délégué » pour les maisons du Brésil avec un pouvoir égal à celui du Provincial, sauf pour l’admission au Noviciat, à la Profession Temporaire et Perpétuelle et au Sacerdoce, qui restent sous la responsabilité du Supérieur Général.
Parallèlement au coté spirituel, du travail vient s’ajouter avec la construction des Séminaires de Catanduva et de Guaira, de la Maison de Noviciat à São Joaquin da Barra, du Sanctuaire de « Nossa Senhora Aparecida », de l’Eglise de Saint François d’Assise à Catanduva, de l’Eglise de Saint François de Sales et du Séminaire Philosophique et Théologique de São Paulo. Les Pères commencent à accueillir les premières vocations brésiliennes.
En 1954, les Pères Attilio Garrone et Elio Lupano arrivent au Brésil et, après la mort du Père Delpero, en 1955, d’autres confrères arrivent à un rythme régulier : le Père Mario Lano, le Père Giuseppe Botta, le Père Luigi Mosconi, le Père Luciano Cappellari, le Père Gino Bertan, Le Père Aldo Basiletti, le Père Agostino Ferrero, le Père Giovanni Albera et le Père Carmelo Zagarella.

1965, les premières ordinations de Doctrinaires brésiliens

En 1965, les premiers Doctrinaires brésiliens sont ordonnés prêtres : le Père Valdecyr do Espirito Santo, le Père José Seminati. Le Frère Isaias Queroz do Nascimiento prononce sa profession Perpétuelle et devient le bras droit di Père Cauda au secrétariat de l’école « Jésus Adolescent ».
Les Doctrinaires italiens avec les prêtres brésiliens nouvellement ordonnés vont implanter des paroisses dans d’autres Etats brésiliens. En 1975 à Ponta Grossa (Etat du Paranà) où en plus de l’administration de la paroisse et du Séminaire et grâce à la présence précieuse du Père Renato Canta, le Père Tullio Mondo est nommé responsable diocésain de la catéchèse.
En 1984 une autre maison est ouverte dans l’Etat du Paranà pour prendre en charge le service pastoral de la paroisse de Säo Domingo dans le diocèse de Chàpeco.
En 1986, le Père Alves Da Costa est nommé évêque du diocèse de Ponta Grossa et, en 1991, il est transféré au diocèse de Corumbà (Mato Grosso) et en raison de problème de santé, que le Pape a accepté sa démission à la tête du diocèse, il rejoint les communautés doctrinaires et assure avec humilité et compétence la charge de Maitre des Novices, Conseiller Provincial et Définiteur General.
Apres des années de développement et l’ouverture de nouvelles maisons, en 1992, la délégation brésilienne devient Province autonome avec son propre Supérieur Provincial.
Au fil des ans, les Doctrinaires se sont mis au service de l’animation de la catéchèse au niveau diocésain, régional et national. Le Père Wilson Dias de Oliveira est chargé du service biblique et catéchétique de la Conférence National des Evêques du Brésil, le Père Valdecyr do Espirito Santo et le Père Luis Bolinelli responsables du même bureau au niveau régional et diocésain. Ce sont la quelques exemples du travail catéchétique que les Pères continuent d’accomplir, ainsi que la gestion de la prestigieuse école « Jésus Adolescent » de Catanduva et des paroisses de Catanduva, Guaira, São Paulo et Bertioga.

Le Père Wilson Dias de Oliveira, Doctrinaire et Evêque

En 2007, soixantième anniversaire de la présence des doctrinaire au Brésil, le Père Wilson est nommé Evêque de Limeira.
Suite à la crise des vocations, à partir de la fin des années 90, la Province est amenée à réduire ses activités et à maintenir sa présence dans le seul Etat de São Paulo.